Le football gaélique en Irlande

Le football gaélique est l’un des sports les plus populaires d’Irlande. Développé depuis 1885 par la Gaelic Athletic Association (importante association irlandaise chargée de préserver les sports gaéliques). Il a fait son apparition en Bretagne il y a 10 ans, mais reste malgré tout un sport pratiqué majoritairement par les anglo-saxons.

Chaque grande équipe joue au plan national en représentant son comté et non sa ville. Les joueurs sont amateurs. Le football Gaélique est aussi bien pratiqué par les femmes que par les hommes, dans pas moins de 2800 clubs en Irlande. C’est un sport original, qui fait appel à des qualités techniques et athlétiques très diverses et dont les règles favorisent un jeu offensif et vivant.

Un match de football gaélique, en Irlande se joue entre deux équipes de 15 joueurs sur un terrain rectangulaire mesurant 140 mètres de long par 80 mètres de large. Le jeu se joue avec un ballon similaire au volley, mais plus lourd que ce dernier. Un match de football Gaélique se compose de 2 mi-temps de 30 minutes pour les matchs de league ou bien 2 mi-temps de 35 minutes pour les matchs de championnat.

Le football Gaélique n’est pas aussi violent que le Hurling, le rugby ou encore le Football, les plaquages et tacles étant interdits. Les contacts épaule contre épaule sont autorisés.

On peut au choix jouer au pied ou à la main, mais si l’on porte le ballon à la main, il faut dribbler ou passer au bout de quatre pas.

Pour remporter la partie, le but du jeu est d’inscrire le maximum de points dans un but en forme de H, similaire à celui de rugby :

– Un point est marqué si le ballon passe au-dessus de la barre transversale comme un drop au rugby.

– Trois points sont inscrits si il passe sous la barre.

En France, la surface est plus réduite puisqu’on joue généralement sur un terrain de football ou de rugby, et les matchs se jouent à 11 contre 11.

Si le joueur a le champ libre et veut progresser vers les buts adverses, il peut faire :

- un « bounce » c’est-à-dire faire rebondir le ballon par terre (dribble similaire à celui du Hand) sachant qu’il n’a pas le droit d’en faire deux à la suite.

- un « toe-tap » (toe signifiant orteil) ce qui consiste à faire rebondir le ballon sur son pied.

Cela vous permet à nouveau de faire 4 nouveaux pas et ainsi de suite. Le joueur a certes le droit de porter le ballon dans ses mains, il ne peut cependant pas le ramasser à terre avec ces dernières : seulement avec toute autre partie du corps sauf les mains.

Pour ramasser le ballon au sol, le joueur doit effectuer un « pick-up », c’est-à-dire, le faire décoller du sol par un coup de pied. Si un joueur veut se débarrasser de la balle, il peut propulser la balle mais pas la lancer, pour cela il dispose de :

-            « kick » : frappe par le pied

-            « hand pass » frappe de la balle par le poing ou la paume de la main.

Pour faire une passe, le joueur doit garder la balle en contact avec ses deux mains. Il est donc évident que renvoyer la balle avec une manchette (comme au volley) est interdit et pénalisable.

football gaélique

Je vous invite donc à découvrir le football gaélique qui est une discipline peu connue en France mais qui est ici, en Irlande un sport à part entière.


Leave a Reply