Cork, ville rebelle

Ce n’est pas pour rien si certains considèrent Cork comme « la vraie capitale » de l’Irlande. Son histoire et son essor économique et social durant ces dernières années en ont fait l’une des villes les plus attirantes d’Irlande. Elle est aujourd’hui la deuxième plus grande ville d’Irlande et la troisième ville la plus peuplée de l’ile. Cork est de nos jours surnommée la ville rebelle au regard de son rôle dans l’indépendance de l’Irlande. Retour sur l’histoire de cette Ville.

Cork IRA

L’histoire de Cork commence avec les Vikings. Ainsi, la ville n’a cessé d’être détruite puis reconstruite au fil du temps à cause des invasions des guerriers nordiques qui venaient piller les monastères et églises de la ville. Un mal pour un bien, puisque cela a permis à la ville de s’étendre petit à petit de par ces reconstructions et l’influence commerciale grandissante du port de la ville. Les amoureux des anecdotes seront ravis de savoir que ce port fut la dernière escale du Titanic avant que Di Caprio ne se transforme en glaçon dans l’Atlantique.

Cork fut rapidement transformé en terrain de bataille entre irlandais et anglais après l’annexion de la ville par Jean d’Angleterre en 1185. Le contrôle de la ville étant un point stratégique de la domination sur l’ile, les guerres se succédèrent et la résistance irlandaise fut toujours présente. La gouvernance de la ville alterna alors entre Anglaise et Irlandaise, et Cork subit même les attaques des armées protestantes de Guillaume d’Orange au XVIIème siècle.

Autre raison de ce surnom de Ville rebelle, le Maire Thomas MacCurtain fut tué par les armées Black and Tans (nom donné aux armées des britanniques luttant contre l’IRA et l’indépendance de l’Irlande). Son successeur, Terence MacSwiney, n’eut pas meilleur fin puisqu’il mourra après une grève de la faim dans une des prisons de Londres ! De quoi donner envie d’être maire dans cette jolie petite ville !

Ainsi, la ville est demeurée insoumise et a résisté à tous ses envahisseurs au fil des siècles, d’où ce surnom de « Ville Rebelle »

Vous êtes bilingues, aimez lire et avez une bonne heure devant vous ? Apprenez en encore plus sur la ville grâce à son site internet !

Leave a Reply